logo

L’écrivain français Patrick Modiano reçoit le prix Nobel de littérature

Patrick Modiano, écrivain français à la plume remarquable, vient de recevoir le prix Nobel de littérature. Un bel honneur pour cet homme qui a dédié sa vie à l’écriture axée sur la mémoire et le passé, principalement pendant l’occupation allemande.

Né en 1945 à la fin de la seconde mondiale, Patrick Modiano a déjà publié plus de cinquante ouvrages dont une trentaine ayant été primés – il reçu entre autres le Grand prix du roman de l’Académie française pour son roman « Les Boulevards de ceinture » (1972) et le prix Goncourt pour son roman « Rue des boutiques obscures » (1978).

patrick-modiano

source:pinterest

Lorsque les journalistes lui demandèrent s’il pouvait conseiller au public l’un de ses romans, il répondit qu’il en était incapable tant il avait la sensation que toutes ses oeuvres n’étaient que des morceaux d’une seule et même histoire, celle d’un enfant perdu voguant à la recherche de son identité et de ses racines.

En effet, les romans de Patrick Modiano reprennent souvent le thème de l’absence et de la disparition des proches, de l’enfance ainsi que de la survie face à un pays à la dérive (lors de l’occupation). Eternel protégé de Raymond Queneau, le jeune Patrick sera un rebelle idéaliste, allant à contre courant des étapes imposées par la société et en recherche constante de reconnaissance parentale. Ce qui lui vaudra un regard différent sur la vie.

Il fera, un peu comme Georges Perec et son roman W ou le souvenir d’enfance, le rassemblement d’éléments qui l’aideront à retrouver la mémoire de sa jeunesse ainsi que l’histoire de ses parents, juifs survivants à Paris, ce, afin de reconstituer sa propre identité. Son premier roman, « La Place de l’étoile » (1968), en est une parfaite illustration.

patrick modiano

source:pinterest

Nota bene:

La séparation, la disparition, et la recherche identitaire sont des concepts qui nous concernent tous. Bon nombre d’artistes s’y sont penchés dans l’espoir de mieux les appréhender. Ainsi, j’ai pu voir récemment un magnifique ballet de danse moderne sur ces thèmes – la chorégraphe les ayant choisi pour matérialiser l’expérience difficile de sa vie de couple, son mari étant soldat pour l’armée américaine, déjà déployé deux fois en Afghanistan pendant des mois où les nouvelles sont rares et angoissantes. Une belle façon de surmonter cette épreuve…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *